Follow by Email

jeudi 17 septembre 2015

Clovis Cornillac romantique : on aime un peu, beaucoup, aveuglément !

Festival COLCOA (City Of Light - City Of Angels) de Los Angeles - Prix du public
Festival de Cabourg - Swann d'Or du Meilleur Premier Film
Un Peu Beaucoup Aveuglément de Clovis Cornillac est disponible en DVD et VOD

"Cornillac accouche d'un premier essai revigorant qui, empruntant à Lubitsch ou Billy Wilder, résonne comme une douce brise d'air frais sur notre industrie."
 ecranlarge.com
"La sincérité de la démarche joue pour beaucoup dans la petite musique dégagée par ce premier film. Jamais complaisant, amoureux de ses personnages, Cornillac fait voguer son récit en de petites bulles parfois drôles, toujours tendres."
linfotoutcourt.com
"Réalisateur très prometteur, Clovis Cornillac se révèle donc aussi être un excellent directeur d’acteurs."
lheuredelasortie.com

"Un Peu, Beaucoup, Aveuglément est cet air coloré, ce moment de cinéma libérant la tête de toutes contraintes, où le spectateur prend part à un moment de bonheur convivial."
retro-hd.com

"On dira le plus grand bien du quatuor de comédiens mis en vedette dans ce film."
critique-film.fr

"Ce premier film est tout simplement magnifique, émouvant et amène à la découverte d'un grand réalisateur."

Le film
Lui est inventeur de casse-têtes. Investi corps et âme dans son travail, il ne peut se concentrer que dans le silence. Elle est pianiste accomplie et ne peut vivre sans musique. Elle doit préparer un concours qui pourrait changer sa vie.
Ils vont devoir cohabiter sans se voir...

La naissance d'un réalisateur

Après 30 ans de carrière en tant qu'acteur, Clovis Cornillac passe à la réalisation et signe une comédie romantique au concept original : deux personnes que tout oppose vont se rencontrer sans jamais se voir. L'idée vient de Lilou Fogli qui interprète le personnage de Charlotte, la sœur légèrement délurée de Machine, incarnée par la jolie et craquante Mélanie Bernier. C'est Philippe Duquesne qui interprète Artus, le meilleur ami de Machin (Cornillac), prêt à lui rendre service mais aussi à lui dire ses quatre vérités.

Le public et la critique conquis
Avec plus de 500.000 entrées, le public a été au rendez-vous et n'a pas tari d'éloges sur les réseaux sociaux. La presse critique a quant à elle, également salué la qualité de ce premier film, en le comparant notamment à certaines œuvres de grands cinéastes tels que Lubitsch ou Billy Wilder ! Un pari réussi ! Outre l'originalité de la situation entre les deux personnages, la "guerre" qu'ils se font au début du film fait partie des scènes plébiscitées par le le public, tout autant que le fameux dîner à l'aveugle...

Si vous aimez la musique...
Machine étant pianiste, la musique tient une place primordiale dans le film. On vibre sur Chopin ou Beethoven notamment, mais la bande originale comprend également de la soul (Aretha Franklin, Nancy Sinatra) et un joli clin d’œil à Serge Lama.

Suppléments
Le making of du film (26')

Une Peu Beaucoup Aveuglément, un film de Clovis Cornillac
Avec : Clovis Cornillac, Mélanie Bernier, Lilou Fogli, Philippe Duquesne, Boris Terral...
France - 2015 - Couleur - français - 90 min.
Sous-titres sourds et malentendants
Image : 2.40 (16/9 compatible 4/3) - Son : Stéréo et 5.1

Edité par Orange Studio

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire