Follow by Email

lundi 16 février 2015

Sir Peter Jackson : "Une formidable comédie d'horreur, pleine d'esprit, qui vous fichera une sacrée trouille ! Une grande réussite !"

Le premier long-métrage du néo-zélandais Gerard Johnstone HOUSEBOUND est disponible en DVD !
Festival Européen du film fantastique de Strasbourg - Prix du Public 2014
Neuchâtel Fantastic Film Festival - Prix H.R. Giger «Narcisse» du meilleur film 2014

Créateur de la série comique culte aux Antipodes, The Jaquie Brown Diaries, le réalisateur Gerard Johnstone réalise avec Housebound une comédie horrifique mettant en scène une famille dysfonctionnelle cohabitant dans une maison hantée.

Le film
Assignée à résidence dans la maison où elle a grandi, Kylie Bucknell trouve sa peine d'autant plus insupportable qu'elle doit la purger avec sa mère Miriam, une pipelette bien intentionnée, convaincue que sa maison est hantée. Kylie ne voit dans les superstitions de sa mère qu'une distraction pour échapper à une routine faite de légumes bouillis et de commérages de province.
Mais quand elle commence aussi à entendre des chuchotements troublants et des heurts étranges pendant la nuit, Kylie se demande si elle a hérité de l'imagination débordante de sa mère... ou si la maison est en effet hantée par un esprit hostile qui n'est pas particulièrement ravi de son retour au bercail...

Le film par le réalisateur
Réunissant scènes de suspense, gags visuels, éléments d'horreur et personnages abracadabrantesques, Housebound est un mélange des genres totalement assumé par son auteur-réalisateur :
"J'avais vu quelques épisodes de la série Ghost Hunters, dont l'un où une femme parlait de façon très détendue de l'expérience surnaturelle qu'elle avait vécue, comme si c'était la chose la plus naturelle du monde. C'était à mourir de rire, totalement décalé. Je me suis alors demandé ce que donnerait un film avec ce type de personnage. L'idée de base était simple : la pire fille du monde est coincée chez elle avec la pire mère du monde. Et le tout, dans une maison hantée..."

Comme dans les grands classiques de l'épouvante, Gerard Johnstone a souhaité ancrer son histoire dans une vieille demeure labyrinthique aux couloirs interminables, sombre et peu accueillante. Pourtant, le film refuse de céder aux lieux communs du genre et instaure dans son scénario un juste équilibre entre humour et terreur.
"Comme je savais que le film aurait lieu dans un décor quasi unique, je voulais le truffer d'effets divers comme des retournements de situation, de grandes révélations sur certains personnages, des effets de surprise, etc."

Avec un petit budget de 250.000 dollars, Gerard Johnstone aura mis trois ans à finaliser Housebound, non sans avoir "révisé" ses classiques comme autant de sources d'inspiration : Fenêtre sur Cour d'Alfred Hitchcock, L'Enfant du Diable de Peter Medak, La Maison des Damnés de John Hough, Poltergeist de Tobe Hooper, Le Sous-sol de la Peur de Wes Craven, Les Goonies de Richard Donner, Cluedo de Jonathan Lynn ou encore Fantômes Contre Fantômes de Sir Peter Jackson qui lui-même soutient le film.

Housebound, un film écrit et réalisé par Gerard Johnstone
Nouvelle-Zélande - 2014 - 107 min.
Version originale anglaise sous-titrée français
Format image : 2.35 - 16/9 compatible 4/3 - Format son : 5.1

Edité par Luminor

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire